Qu’est- ce que la molécule d’acide hyaluronique ?

L’acide hyaluronique découvert en 1934, est utilisé depuis 1997 pour le comblement des rides et pour améliorer l’aspect cutané en général. Ce procédé a été une véritable innovation thérapeutique dans le traitement des rides du tiers inférieur du visage.

L’acide hyaluronique est un composant naturel de la peau dont il assure l’hydratation, l’élasticité et la cohésion.
Au cours du vieillissement physiologique sa quantité diminue dans notre organisme.

C’est un produit d’origine synthétique, biocompatible, biodégradable. Les chaines d’AH sont plus ou moins liées entre elle, il s’agit de la réticulation du produit permettant d’obtenir un gel plus ou moins cohésif.

En fonction des rides à combler, votre médecin le Dr Laure Brouard choisira la molécule la plus appropriée.

Quelles sont les indications de l’Acide Hyaluronique ?

En fonction de l’indication, on utilisera un Acide Hyaluronique plus ou moins réticulé ou concentré permettant une correction allant de la simple hydratation cutanée au traitement des rides profondes, ou restructuration des volumes (joues creusées, tempes, ovale du visage).
Les injections profondes permettent de restaurer un volume perdu, de redessiner les traits et contours du visage.

Les injections dans le derme moyen ou superficiel permettent de combler les rides plus ou moins marquées comme les sillons nasogéniens, les plis d’amertume, les rides des joues, ou de restaurer ou augmenter les reliefs (lèvres et pommettes)

Elles permettent de réhydrater la peau de façon plus globale et de prévenir le vieillissement

Quelles sont les techniques d’injections  ?

L’injection est soit rétro-traçante et se fait selon une technique d’éventail dans différentes directions, soit points par points comme de la mésothérapie. On peut injecter à l’aiguille ou à la canule. Les injections à l’aiguille sont plus précises qu’à la canule.

Les deux gestes sont quasiment indolores, et avec la canule on limite énormément le risque d’hématomes ou de bleus ce qui peut réduire la période d’éviction sociale pour un individu. Avoir un bleu ou un hématome ne signifie pas que le travail est mal fait. Des zones sensibles (cernes, lèvres) sont très exposées pour avoir ce type de soucis.