Les pommettes pleines, arrondies et bien remontées donnent un aspect jeune et rayonnant au visage.

Lors du vieillissement, la fonte de la graisse sous les pommettes, entraîne des modifications des volumes et un relâchement des joues. L’affaissement des pommettes et l’apparition de la vallée des larmes donnent un aspect fatigué et relâché du visage.

Traitement des pommettes par injection d’acide hyaluronique

En médecine esthétique, l’injection d’acide hyaluronique permet de restaurer le volume des pommettes. Il s’agit de techniques spécifiques qui nécessitent une excellente connaissance anatomique.

Le principe consiste à injecter un acide hyaluronique consistant en profondeur, presque au contact de l’os. Le comblement des pommettes doit se faire sans excès afin d’assurer un résultat naturel et en respectant l’anatomie du visage.

Les produits le plus volumateurs tels que le Voluma sont d’excellente qualité et donnent de très beaux résultats dans cette indication.

Le remplissage de la région des pommettes aide à « lifter » les régions sous-jacentes et permet d’améliorer :

  • Les sillons nasogéniens.
  • Les bajoues.
  • La région de la vallée des larmes.

Le produit de comblement étant injecté en profondeur, les hématomes sont rares et le résultat est immédiat. Il s’améliore ensuite dans les 15 jours qui suivent les injections. Mais déjà à la fin de la séance, les patientes sont surprises du résultat et de l’amélioration instantanée.

Il est important de bien comprendre que l’amélioration des pommettes par injections d’acide hyaluronique a pour but de combler les zones creuses. Il n’est pas question d’injecter du volume là où il y en a déjà. La pommette retrouve ainsi un galbe homogène et naturel.

Traitement des joues par la médecine esthétique

Le Docteur Brouard traite également les zone des joues en injectant de l’acide hyaluronique. Elle utilise une technique dite « technique des vecteurs » où des injections en nappage sont réalisées sans chercher à augmenter les reliefs. Une canule dont l’extrémité n’est pas piquante, permet d’injecter le produit en éventail.

Cette technique permet de combler les creux sans trop remplir les joues afin de donner un résultat naturel au visage et un effet tenseur.

Le but est de « lifter » le visage grâce aux injections d’acides hyaluroniques dans les joues. Les sillons nasogéniens et les bas joues s’atténuent ainsi.

Le résultat est immédiat et s’améliore jusqu’à 15 jours. Il persiste entre 12 et 18 mois avec les derniers acides hyaluroniques du marché.

Le Docteur Brouard Laure injecte toujours les meilleurs acides hyaluroniques du marché, elle souhaite toujours la meilleure qualité pour ses patients.

Traitement du fripé jugal par injections de skinboosters

Les skinboosters sont des produits à base d’acide hyaluronique très fluide, de vitamines et d’anti-oxydants. L’acide hyaluronique n’est pas réticulé et donc de très faible consistance. Il permet de stimuler l’élasticité de la peau donc de renforcer la structure de la peau, sa fermeté et son éclat.

Ce traitement indolore se fait souvent en 3 séances espacées d’un mois chacune. Il apporte un résultat durable dans le traitement des rides plissées au niveau des joues.

Le traitement par skinboosters peut être réalisé seul où dans le cadre d’un traitement par injections d’acide hyaluronique dans les pommettes.

La satisfaction des patients est importante et le visage retrouve ainsi un coup d’éclat naturel

Traitement des sillons nasogéniens pour un « remodeling du tiers moyen du visage »

Le sillon nasogénien est un des premiers signes du vieillissement du tiers moyens du visage. Il apparait aux alentours de 30-35 ans et s’aggrave avec le temps.

Le mécanisme d’apparition du sillon nasogénien repose sur plusieurs facteurs :

  • Fonte et chute de la graisse malaire (graisse se trouvant dans la région de la pommette).
  • Contraction des muscles du visage.
  • Atrophie osseuse de la région de la pommette et de la joue.

Le traitement des sillons nasogéniens en médecine esthétique est souvent associé à celui des pommettes.

En effet, à partir de 40 ans, les creux présents au niveau de ces sillons situés entre les ailes du nez et les coins de la bouche, sont souvent la conséquence d’un affaissement des pommettes situées au-dessus.

Il est donc souvent proposé de traiter les pommettes avant les sillons nasogéniens afin de rendre moins visible celui-ci.

Cette page vous a plu ?
Afin de nous aider à vous proposer toujours plus de contenus pertinents, n'hésitez pas à noter cette page
1 Etoile2 Etoiles3 Etoiles4 Etoiles5 Etoiles

1 votes
Moyennes : 5,00 sur 5
Loading...